Calendrier

« Août 2012 »
LunMarMerJeuVenSamDim
 12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
2728293031 

telecoms

telecomshttp://telecoms.zeblog.com "LE BLOG TELECOMS" : le Réseau Social Telecoms, 2 388 articles publiés depuis le 24 novembre 2006

Blog

Catégories

Derniers billets

Pages

Compteurs

Liens

Fils RSS

La presse française défend-elle les intérêts des Distributeurs de Nouvelles Technologies ?

Par telecoms :: vendredi 31 août 2012 à 13:43 :: Le Grand Deballage Juin 2012

Social Media : Tableau noir avec une illustration World Wide Web.

le blog telecoms www.leblogtelecoms.fr 

                                                            

Communiqué de presse

Lyon, le 31 août 2012

                                                                 

        

La presse française défend-elle les intérêts des Distributeurs de Nouvelles Technologies ?

 

Les Distributeurs de Nouvelles Technologies se demandent pourquoi personne ne parle d’eux. Le blog telecoms pose donc cette question. A la presse européenne !.

 

Qui sont ces Distributeurs dont personne ne veut parler ?. Des milliers de patrons de PME accompagnés de leurs milliers de salariés qui eux seuls ont démocratisé, développé et déployé les Nouvelles Technologies auprès des Entreprises ou du Grand Public. Sans eux, aucun fournisseur n’aurait pu le faire. Ils sont donc doublement indispensables : les PME sont les seules créatrices d’Emplois. Notre compétitivité passe par les Nouvelles Technologies.

 

Pourquoi sont-ils alors transparents aux yeux de tous ?. La question devrait être posée à ceux qui ont pour but d’analyser des faits et relayer des informations. Pas des communiqués de presse. Pourquoi personne ne cherche à comprendre comment Vivendi SFR, Bouygues Telecom ou France Telecom Orange ont détruit « en silence » pas moins de 10 000 PME en 10 ans, leurs propres Distributeurs ?. Pourquoi et quelles conséquences sur les PME, leurs 20 000 salariés ?. Et sur les 30 000 familles mises sur le carreau.

 

Les ventes de journaux ont baissé de 25% entre 2008 et 2011. Ce mouvement inexorable entraîne des remous dans le secteur. Internet bouleverse aussi ce secteur d’activité. Une publication, quel que soit son support, vit grâce à ses lecteurs abonnés et grâce aux budgets publicitaires. Or, Vivendi SFR, Bouygues Telecom ou France Telecom Orange sont aussi parmi les plus gros financeurs français d’espaces publicitaires. Et font aussi partie de puissants groupes de presse (Canal+ , TF1,…). Une entreprise, qu’elle soit Distributeur de Nouvelles Technologies ou publication de presse a besoin de revenus pour vivre.

 

Cela peut-il expliquer l’absence totale de la presse généraliste ou spécialisée sur ce sujet si important ?. Tout le monde exhorte les PME. Les politiques passés et actuels. La presse. Mais personne n’agit. Ou ne parle de ceux qui font vivre notre Economie, ces milliers de patrons de PME et leurs milliers de salariés. On veut donc le beurre et l’argent du beurre ?.

 

Un seul exemple : l’arrivée non maîtrisée de Free Mobile. Combien de fois le Figaro, l’Express, le Nouvel Observateur, les Echos, la Tribune, Libération, Challenges, Le HuffingtonPost, l’Expansion, le Parisien, Canal+, TF1,…, Distributique, le JDT, Silicon, …, ont relayé inlassablement les mêmes informations par centaines d’articles trop souvent identiques ?. Combien de fois ont-ils écouté les dizaines de messages qui les exhortaient à présenter aussi ce sujet sous un angle différent ?. La vérité de SFR, Bouygues Telecom ou Orange est-elle plus louable que la réalité vécue par les Distributeurs ?. Qui disparaissent encore au seul motif que Free Mobile détruirait ses concurrents !. Alors que Vivendi SFR a, pour sa part, une marge opérationnelle proche de 20%.

 

Puisque la situation des Distributeurs de Nouvelles Technologies n’intéresse ni la presse, ni les politiques, il faut donc agir différemment. Progressivement, plusieurs pays européens vont recevoir, dans leur langue, un communiqué de presse sur le sujet. « Nul n’est prophète en son pays » dit l’adage. Gageons que la presse étrangère sera plus attentive aux Engagements de nos PME françaises, celles qui ne souhaitent qu’une chose : pouvoir se développer et créer de l’Emploi. Mais plus n’importe comment…

 

« En ce qui concerne mon sentiment sur le sujet » explique Philippe Fontfrède le créateur et développeur du site le blog telecoms « pour une fois, ces communiqués ne seront pas visibles sur le blog. Du moins, pas avant les réactions de nos interlocuteurs européens. On les espère rapidement… ».

 

A propos : le blog telecoms  http://telecoms.zeblog.com devient www.leblogtelecoms.fr. Sa communauté actuelle de 3 500 abonnés a pour ambition de passer à 5 000 pour fin 2012. Depuis sa création le 24 novembre 2006, à ce jour, déjà 2 366 articles publiés et d’1,438 million de visites.

Contacts presse : Philippe Fontfrède la charte du blog telecoms et comment me joindre.

Conflit Ficome FEB : un ex-Administrateur de la Ficome réagit

Par telecoms :: vendredi 24 août 2012 à 13:59 :: Le Grand Deballage Juin 2012

Social Media : Tableau noir avec une illustration World Wide Web.

le blog telecoms www.leblogtelecoms.fr 

                                                            

Communiqué de presse
Lyon, le 24 août 2012

                                

Conflit Ficome FEB : un ex-Administrateur de la Ficome réagit


La presse étale les déboires de la Ficome suite à sa fusion avec la FEB, devenues EBEN. Philippe Fontfrède, un ex-administrateur de la Ficome, réagit.


« Ce que je lis depuis quelques jours me consterne.  ChannelNewsDistributique ou le JDT se font écho de pratiques qui n’honorent pas les nouvelles instances d’EBEN et plus largement le secteur des TIC. Celui-ci n’en a pas besoin tant « certains » fournisseurs l’ont rabaissé par leur avidité et leur arrogance. Alors comment, après seulement quelques semaines d’une fusion « souhaitée » par Silvano Trotta, le président de la Ficome, la situation a-t-elle pu déboucher sur des pratiques ou propos relayés par les auteurs des articles cités ?.

 

Pour ceux qui me connaissent bien, je ne partage surtout pas et ne cautionne pas ce que nous découvrons depuis quelques jours. Comme nous le savons tous, les conséquences d’une « histoire » relatée dans l’article du 16 janvier 2012 sont aussi entre les mains de la Justice. Les trois protagonistes clairement cités (neuf telecom dirigé alors par Jacques Veyrat, la Ficome dirigée alors par Martine Kervinio et SFR dirigé (sans certitude ?) par Frank Cadoret) ne l’ont pas commenté. André Vidal, le patron d’EBEN venant aux droits de la Ficome, devra, pour sa part, en assumer toutes les conséquences. Je ne peux donc en dire plus.

 

Pour cette seule raison, j’ai un peu hésité avant de réagir ; mais pas trop quand même. Silvano Trotta a hérité en 2009 d’une Fédération gérée par Martine Kervinio puis par Lionel Smeers. Selon moi, pour les avoir côtoyés tous les deux, le manque total d’enthousiasme, de créativité, de prise de risques ou de vision et « le grave manquement à l’objet de la Ficome », qui est aussi de « défendre les intérêts de ses adhérents », ont conduit à la situation léguée en 2009. Silvano Trotta est, selon ce que je connais de lui, tout sauf « ennemi » des intérêts de la Ficome. Et aussi des siens qu’il sait développer à la différence d’un grand nombre de ses confrères (est-ce une source de jalousie ?). Alors comment peut-on lui porter de tels propos et accusations ?. Etant très prolixe, je connais fort bien les limites de la « diffamation » (…). Bien que je sois très téméraire, je ne comprends pas comment le président d’EBEN peut, pour sa part, exprimer les propos relayés par les auteurs des articles cités. Et aussi de cette manière.

 

Enfin, je prends l’engagement de rédiger, pour leur défense, une attestation à l’égard de Guy Tétu, Délégué Général de la Ficome, et d’Isabelle Foucher, Responsable Administratif de la Ficome. Puisque je les connais bien pour avoir travaillé avec eux, je vais attester de leur grand professionnalisme et de leur rigueur. Avoir été Administrateur de la Ficome entre 2004 et 2006 me donne cette possibilité. Je le fais. Avoir depuis développé une communauté de 3 500 abonnés me permet aussi de mettre à contribution, si nécessaire, ceux qui comme moi dans le secteur des TIC ne comprennent pas comment on peut se séparer de la sorte de deux collaborateurs émérites ».

 

 « En ce qui concerne mon sentiment sur le sujet » explique Philippe Fontfrède le créateur et développeur du site le blog telecoms « j’avais annoncé une rentrée très riche en événements. En voici un… « inattendu ». Les actions annoncées seront mises en ligne, mais pas seulement, à partir du Lundi 27 août 2012 ».

 

A propos : le blog telecoms  http://telecoms.zeblog.com devient www.leblogtelecoms.fr. Sa communauté actuelle de 3 500 abonnés a pour ambition de passer à 5 000 pour fin 2012. Depuis sa création le 24 novembre 2006, à ce jour, déjà 2 365 articles publiés et d’1,437 million de visites.

Contacts presse : Philippe Fontfrède la charte du blog telecoms et comment me joindre.

" LE BLOG TELECOMS " http://telecoms.zeblog.com : le Réseau Social Telecoms !. - Blog créé avec ZeBlog